Création du 1er accord de la gamme majeure

Dans ce cours nous étudierons comment créer et nommer le 1er accord à 4 sons de la gamme majeure de Do: le Do Maj7 (CMaj7)

Also available in (Dispo aussi en): English

Bonjour à tous et bienvenu à cette leçon gratuite d’harmonie de jazz pour débutant !

Vous apprendrez tout ce qu’il faut savoir pour comprendre une progression d’accords comme le II V I et d’autres choses très utiles que vous rencontrerez tout le temps dans le jazz général et bien sur dans le jazz manouche.. Nous allons nous concentrer sur la compréhension du contexte d’un accord et sur ce qu’il est possible de faire sur celui-ci… Bien sûr, tout est possible en improvisation et avec la bonne intention, un chromatisme ou une bonne idée, tout peut fonctionner, mais pour faire ce que vous voulez, vous devez connaître et apprendre des choses à utiliser, et il y a quelques généralités et règles qui peuvent être faites et qui aideront les débutants à commencer leur voyage dans le jazz et le jazz manouche… 🙂 Alors, commençons !

A. CREATION D’UN PREMIER ACCORD

Nous devons d’abord comprendre ce qu’est un accord et comment il est créé.

1. Qu’est-ce qu’un accord ?

Un accord est composé d’au moins 3 notes différentes jouées ensemble, en pop ou folk on utilise généralement 3 notes simples, fondamentale, tierce et quinte : pensez à un ton bien équilibré, des couleurs simples…
En jazz, on ajoutera souvent une 4ème note aux 3 premières, cela donnera un caractère spécifique, plus de couleur au son, par exemple on modifiera un accord stable pour l’ouvrir avec plus de subtilité ou on créera une tension sur un accord fondamental…

A la guitare jazz, on ne jouera pas obligatoirement toutes les notes, selon le cas on ne jouera pas la quinte, ou la fondamentale…

2. Comment ?

Pour comprendre comment nous construisons des accords de base, regardons les notes d’un clavier de piano et la gamme de base créée par les note blanche: do majeur, qui comporte 7 notes :

Do Ré Mi Fa Sol La Si … et Do à l’octave…
On utilisera la notation internationale, retenez les tout de suite on l’utilise tout le temps en jazz :
Do=C Re=D Mi=E Fa=F Sol=G La=A Si=B


L’intervalle entre les notes est important, les touches blanches du piano font la gamme majeure, chaque note est un degré par rapport à la première et le nombre est écrit en lettres romaines… les écarts par rapport à la première sont importants et vont définir la nature de l’accord et son nom… (Notez aussi que cette gamme de base est aussi appelée “Mode ionien”)

NoteCDEFGABC
Degree:IIIIIIIVVVIVIII
Nom usuel:Tonique ou fondamentaleSecondestiercequartequintesixteseptièmeOctave
Ecart en ton avec la note précédente111/21111/2

Pour créer un accord de base nous choisissons une première note que nous appellerons la fondamentale. et on ajoutera une tierce consécutive, donc sa tierce et sa quinte : Mettons que l’on commence par la fondamentale “C”, puis on saute la note suivante (le D) pour prendre la tierce, donc “E”, puis encore on saute (le F) et on prend celle d’après, (la quinte par rapport au dos, et la tierce de E) “G”. En jazz, nous avons généralement 4 notes, donc nous continuons, nous sautons la note La et prenons la septième : “B”. Voici donc le résultat :

1357
ToniqueTierceQuinteSeptième
CEGB
Base2 ton3 tons 1/25 tons 1/2

3. nommer l’accord

Maintenant que nous devons connaître son nom exact, nous allons examiner l’écart entre la première note et les autres : en fonction de cet écart, il existe certaines convention pour pouvoir donner le nom correct :

La troisième

Il faut savoir qu’il y a deux sortes de tierces : si la note est à 2 ton de la fondamentale, on parle de tierce majeure, si la note est à 1 ton 1/2 de la fondamentale, on parle de tierce mineure. La tierce est très importante pour un accord ou une gamme, elle va lui donner sa nature… Il est courant de dire que la tierce majeure donne une humeur joyeuse à une gamme ou un accord, et une tierce mineure est plus triste, ou nostalgique…

 

Tierce MajeureTierce mineure
2 ton depuis la tonique1 ton 1/2 depuis la tonique
ex : La note de base est “C(Do)” la troisième est “E(Mi)” et est à 2 ton de Do, donc Majeureex : si la note de base est “D(Ré)” la tierce de D est “F (Fa)”et est Mineur

Entre notre racine “C” et “E” nous avons 2 ton, c’est ce qu’on appelle un tiers majeur. Cela donne le nom de majeur à l’accord, notez que nous n’avons pas à l’écrire, “C” signifie implicitement qu’il est majeur, mais s’il aurait été mineur nous devons l’écrire : “Cmin” ou “C-““, c’est juste une convention habituelle, nous devons donc la connaître.

La quinte

La quinte est généralement à 3 ton entiers de la fondamentale, on ne la mentionne pas dans le nom de l’accord, on ne doit la mentionner que si elle n’est pas à 3 pas de la fondamentale (bémol ou augmenté).

 

55b5# (augmenté)
3 ton à partir de la tonique2 ton 1/2 à partir de la tonique3 ton 1/2 à partir de la tonique

Entre C et G, nous avons 3 ton et demi, c’est donc un quinte normal. C’est l’accord le plus courant à 3 notes, il s’appelle do majeur, et on peut l’écrire juste “C”, voyons l’accord de jazz à 4 notes.

La Septième

 

7M7 ou Maj7
5 ton à partir de la racine5 ton 1/2 à partir de la racine

Entre le Do et le Si, il y a 5 ton et demi et on appelle ça un 7 majeur, et à l’inverse de la tierce, quand le 7 est majeur, il faut le mentionner, si le 7 est à 4, c’est un mineur (on dit accord de “dominante”), on met juste 7 sans le mentionner

Nous avons donc maintenant notre accord de degré I correspondant à la gamme de C Major, et son nom avec 4 notes : la gamme de C Majeur 7 ou CM7 !

SEE ALL Add a note
YOU
Add your Comment

Abonnez vous à notre newsletter !

(c) Le Bus 2020- guitarsession.net